Qu’est qu’un Rachat de soulte ?

Dans la carde d’un divorce, Il existe un moyen de diviser un bien immobilier en commun si l’un des propriétaires souhaite conserver à lui-seul le logement. Il s’agit du rachat de soulte dont on trouve l’explication sur cette page. Cela permet aux copropriétaires du bien de procéder au rachat de la part de l’un des indivisaires par l’autre. Le rachat de soulte s’applique  non seulement suite à un divorce entre époux mais aussi suite à une succession entre héritiers.

 

Qu’en est-il du financement d’un rachat de soulte?

Le prêt bancaire est une solution de financement pour un rachat de soulte. Les ex conjoints ou les héritiers peuvent procéder à un prêt bancaire à moyen ou à long terme selon leurs capacités de remboursement. Et également ils doivent considérer du quel fond ils disposent, si celui-ci se trouve suffisant. Il est nécessaire de réunir tous les critères requis afin de bénéficier du prêt.

Quels sont ces critères ?

  • Emploi stable
  • Solvabilité
  • pourcentage des mensualités de remboursement du prêt inférieur à un ratio

 

Comment se déroule le rachat de soulte ?

Cette opération s’avère être plus laborieux que celle d’un achat immobilier ordinaire car la querelle qui est assez fréquent entre les ex époux et même entre les actionnaires ne facilite pas la procédure surtout sur le plan négociation.  La valeur du bien est établie en fonction de la valeur actuelle du bien et non de son prix d’achat.

Généralement, cette opération implique des frais du service du notaire, variables selon différentes conditions.

C’est le notaire qui fixe le montant de la soulte, qui est plus sur la valeur actuelle du bien immobilier. Et c’est lui également qui se charge du dossier envoyé à la justice car c’est le juge qui va déterminer le prix et trancher le dossier.

 

Lire la suite

Rachat de soulte et divorce

Le divorce se trouve la raison la plus récurrente d’un rachat de soulte. Quels sont donc les détails qui concernent ce rachat ?

Indivision et rachat de soulte

Lors d’un divorce, le couple se trouve le plus souvent face à une indivision. Quand un couple achète de commun accord leur résidence celle-ci est automatiquement en indivision. Et cela, peu importe le régime matrimonial du couple (mariage, union libre, pacs). Le droit de chacun sur la propriété est proportionnel à la valeur de financement assumée par chacun d’eux. Le couple peut décider de vendre le bien pour partager la somme obtenue après. Ou une personne dans le couple désire reprendre la totalité du bien et décide donc de procéder à un rachat de soulte afin de sortir de cette indivision.

Que faire lors d’un rachat de soulte

Quand une personne dans un couple divorcé opte pour un rachat de soulte, celle-ci doit passser par quelques étapes. Quels sont donc ces étapes ?

Il faut commencer par l’estimation du bien par un professionnel donc un notaire de préférence ou un agent immobilier. Il arrive que le divorce soit conflictuel, il s’avère plus avisé dans ce cas-là de recourir à professionnel neutre.

Puis voir la valeur de la soulte : une valeur qui dépend de l’estimation du bien mais également du montant restant du prêt sur le bien. Ce qui est à voir sur votre tableau d’amortissement.

Et trouver le financement du rachat de soulte auprès d’un organisme spécialisé: dans un premier cas la personne concernée dispose déjà de la somme, le cas échéant celle-ci peut contracter un prêt immobilier auprès de sa banque ou auprès d’un autre établissement.

Enfin prévoir les frais annexes dont le droit de partage à 2,5% de la valeur du bien et les honoraires de votre professionnel immobilier ou de votre notaire.

 

 

Lire la suite

Gestion de produit (product management) et gestion de portefeuille

Faire plus avec moins de moyens est-il un défi récurrent dans votre travail ? Pensez-vous qu’un système d’aide à la décision optimiserait la valeur de votre produit ou de votre portefeuille de projets ?

Afin de répondre à la nécessité d’offrir plus avec moins de ressources dans des délais toujours plus brefs, il est capital de réaliser le bon produit. Une solution solide de gestion de produit ou de portefeuille informatique permet d’assurer un bon équilibre entre les produits ou les projets et la répartition optimale des ressources afin d’aligner vos décisions de développement sur la stratégie globale de votre entreprise. Une gestion de portefeuille réussie implique notamment l’optimisation de la valeur du portefeuille, l’équilibre entre les différents types de produits et de projets, la détermination du bon nombre de projets à gérer, l’attribution et la réattribution de ressources et l’alignement des décisions de développement sur la stratégie globale de l’entreprise.

La gestion de produit et la gestion de portefeuille vous permettent :

  • d’analyser le coût et la valeur de vos projets, de vos produits, ou des fonctionnalités
  • d’évaluer des projets en fonction de critères tels que la valeur stratégique, le bénéfice client, le coût, le risque et la valeur nette actuelle,
  • d’appliquer vos propres processus d’évaluation et de sélection des projets, produits, fonctionnalités et marchés,
  • de comprendre de quelle manière les projets, les clients, les produits, les marchés, les risques et les écarts sont interconnectés,
  • de surveiller en continu l’avancement des projets, et d’attribuer ou de réattribuer des ressources en conséquence,
  • d’intégrer la gestion de portefeuille à l’analyse des marchés, des écarts et des concurrents, ainsi qu’à la gestion des exigences et au planning de release.

Lire la suite

Architecture d’entreprise

Êtes-vous suffisamment réactif pour répondre aux changements d’un marché en constante mutation ? Votre framework d’architecture vous permet-il d’aligner la structure, les fonctions et les processus métiers de votre entreprise sur les objectifs fixés ?

Une architecture d’entreprise est un ensemble totalement intégré de modèles et de documents qui couvre quatre domaines d’architecture clés (l’Entreprise, l’Information, les Systèmes et la Technologie). La mise en œuvre d’une architecture d’entreprise implique l’instauration d’un plan organisationnel qui peut contribuer à améliorer la qualité, l’efficacité et la responsabilité de l’entreprise.

Une architecture d’entreprise bien développée permet aux entreprises de réagir rapidement, efficacement et positivement aux opportunités et aux défis que constituent les consolidations sectorielles, les avancées technologiques et les changements de marché actuels.

Une architecture d’entreprise inclut :

  • des modèles de processus métiers (BPM), d’informations, de systèmes et de technologie,
  • des descriptions graphiques et textuelles des artefacts qui composent ces modèles,
  • une traçabilité complète jusqu’aux objectifs de l’entreprise,
  • des normes sur lesquelles reposent le contenu et la présentation de l’architecture.

Une architecture d’entreprise, stockée et mise à jour dans un référentiel complet et totalement intégré, est un atout majeur pour une entreprise qui bénéficie alors des avantages suivants :

  • Réactivité face au changement
  • Réduction des coûts de gestion de l’infrastructure informatique
  • Meilleures communication et compréhension entre toutes les parties prenantes
  • Excellente base pour l’amélioration et l’analyse des processus métiers

Lire la suite